Petit Houx : bienfaits, posologie, contre-indications

Mis à jour le

Ruscus aculeatus (Petit Houx) est un arbuste à feuilles persistantes originaire d'Europe méditerranéenne et d'Afrique. Il a des feuilles rigides qui se terminent par une seule épine acérée. Ses baies restent attachées à la plante tout l'hiver. La racine, la partie utilisée en médecine, est épaisse, généralement de 2 à 4 pouces de long, avec de nombreuses radicelles ligneuses poussant sur sa surface inférieure. Les principaux ingrédients actifs du petit houx sont les saponines stéroïdiennes ruscogénine et néoruscogénine (jusqu'à 6%). La plante contient également d'autres sapogénines et saponines stéroïdiennes (telles que la ruscine et le ruscoside), des acides gras, des stérols, des flavonoïdes, des coumarines, de la spartéine, de la tyramine et de l'acide glycolique. L'utilisation du petit houx est peu connue anciennement. Durant l'antiquité, il est connu par Dioscoride pour ses vertus diurétiques et anti-œdémateuses. Il est traditionnellement connu comme antigoutteux. Son utilisation pour les troubles circulatoires est récente.

Autre(s) nom(s) 

Fragon

Nom(s) scientifique(s)

Ruscus aculeatus

Famille ou groupe : 

Plantes

Principes actifs :

Ruscogénine

Néoruscogénine

Saponines

Flavonoïdes

Stérols

Coumarines


Propriétés


Effet vasculaire

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

 Le petit houx semble avoir un effet protecteur sur les capillaires, l'endothélium vasculaire et les muscles lisses, réduisant la fragilité capillaire et renforçant les vaisseaux sanguins. De plus, le R. aculeatus protège le système vasculaire de l'hypoxie en inhibant l'activation des cellules endothéliales due à l'hypoxie. En effet, l'activation des cellules endothéliales induite par l'hypoxie peut être une cause de maladie veineuse. D'autre part, la ruscogénine, un constituant du petit houx, a une activité anti-élastase, réduisant la dégradation de l'élastine par l'élastase dans les parois des vaisseaux sanguins, ce qui entraîne une diminution de la perméabilité capillaire. Dans la recherche animale, l'extrait de R. aculeatus a un effet constricteur comparable à celui de la noradrénaline sur Les conduits lymphatiques, augmentant ainsi le retour de la lymphe périphérique vers le cœur. In vitro, l'extrait de R. aculeatus a un effet relaxant sur le matériel vasculaire soumis à la noradrénaline et la PGF (prostaglandine F). Cet effet est inhibé par l'atropine. Il engendre probablement la libération de facteurs vasoactifs à partir de l'endothélium vasculaire.

Usages associés

Oedème, Rétinopathie diabétique

Veinotonique

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

Le petit houx provoque une constriction veineuse en activant directement les récepteurs adrénergiques post-jonctionnels alpha-1 et alpha-2 et en libérant l'épinéphrine stockée par déplacement des terminaisons nerveuses adrénergiques de la paroi vasculaire. Cela réduit la capacité veineuse et l'accumulation de sang dans les jambes. La recherche animale montre que l'administration intraveineuse d'extraits de racine et de rhizome provoque une constriction des veinules sans affecter les artérioles ou la pression artérielle moyenne. Cette constriction veinulaire peut être bloquée par l'antagoniste alpha-1 (prazosine), l'antagoniste alpha-2 (rauwolscine) et le bloqueur des canaux calciques (diltiazem).

Usages associés

Insuffisance veineuse, Varices, Oedème, Hémorroïdes

Anti-inflammatoire

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

La recherche animale montre que la ruscogénine, un constituant du petit houx, a une activité anti-inflammatoire. Il semble empêcher la migration des leucocytes en inhibant la cytokine pro-inflammatoire TNF-alpha (tumor necrosis factor-alpha) et réduire l'expression de la molécule d'adhésion intracellulaire-1 (ICAM-1). Les extraits de racine et de rhizome ont une activité agoniste partielle sur les récepteurs muscariniques M1 et M3, qui contribuent à l'activité anti inflammatoire


Antimicrobien

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Le petit houx a montré une très faible activité contre Candida albicans.


Indications

Méthodologie de notation

Approbation de l'EFSA.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions constamment positives pour l'indication.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, et incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions positives pour l'indication.

Une ou plusieurs études randomisées ou plusieurs cohortes ou études épidémiologiques avec des conclusions positives pour l'indication.

Des études cliniques existent mais sont non contrôlées, avec des conclusions qui peuvent être positives ou contradictoires.

Absence d'études cliniques à date pouvant démontrer l'indication.


Insuffisance veineuse
✪✪✪✪

Le balai de boucher est le plus souvent utilisé pour soulager les symptômes de l'IVC, notamment l'œdème de la cheville, les démangeaisons, la tension et les crampes dans les jambes. Les études animales et cliniques confirment son efficacité dans l'IVC, et la Commission allemande E a approuvé le balai de boucher comme traitement d'appoint pour cette affection. La prise d'extrait de racine de petit houx en association avec de l'hespéridine et de la vitamine C (Cyclo 3 Fort, Laboratoires Pierre Fabre) peut réduire l'œdème, la fatigue, la douleur, la paresthésie, le prurit et les jambes fatiguées chez les personnes souffrant d'insuffisance veineuse chronique. Les recommandations du petit houx sous forme de racine séchée en gélules, comprimés ou thé est de 500 à 1000 mg trois fois par jour. Une association spécifique d'extrait de racine de petit bois 150 mg, d'hespéridine méthyl chalcone 150 mg et de vitamine C 100 mg par gélule (Cyclo 3 Fort) a été utilisée à raison de 1 gélule deux fois par jour pendant 2-3 mois, 1 -2 capsules trois fois par jour pendant 1 mois, ou 1 capsule trois fois par jour pendant 1 mois suivie de deux fois par jour pendant 2 mois.

Posologie

posologiePar voie orale : racine

posologie1500 - 3000 mg

formulationPoudre

Synergies

Hespéridine, Vitamine C

Oedème
✪✪✪✪✪

Des essais ont montré que le petit houx semble utile pour une grande variété d'œdèmes et de troubles circulatoires du système veineux. Certains essais portaient sur des extraits combinés avec le petit houx comme composant majeur. De nombreuses études sont de petite taille et certaines sont mal conçues, mais le résultat global confirme la capacité du petit houx à réduire l'enflure et l'inconfort associés à l'œdème primaire et secondaire. En effet, Il a des effets positifs sur l'insuffisance veineuse liée à la grossesse, les varices, le lymphœdème, le gonflement des chevilles et la sensibilité mammaire dans le syndrome prémenstruel, l'œdème secondaire au traitement par antagoniste des canaux calciques de l'hypertension et le gonflement secondaire à une lésion des tissus mous. Des recherches cliniques préliminaires chez des femmes atteintes d'un lymphœdème du bras après traitement d'un cancer du sein montrent que la prise d'une association spécifique d'extrait de racine de petit houx 150 mg, d'hespéridine méthyl chalcone 150 mg et de vitamine C 100 mg par gélule, à une dose de 3 gélules par voie orale trois fois par jour pendant 90 jours, réduit l'œdème des bras et améliore la mobilité et la lourdeur. L'œdème a été réduit d'environ 13 % par rapport au placebo. Une méta-analyse de trois études croisées randomisées, en double aveugle portant sur divers produits a conclu que le petit houx augmente à la fois le tonus veineux et réduit la filtration capillaire, entraînant une augmentation du flux lymphatique chez les patients atteints d'œdème.

Posologie

posologiePar voie orale : racine

posologie1350 mg

formulationExtrait standardisé

Synergies

Hespéridine, Vitamine C

Syndrome prémenstruel
✪✪✪✪✪

Dans un essai randomisé en double aveugle impliquant des femmes atteintes du syndrome prémenstruel, le petit houx a rapidement réduit la mastalgie et les troubles de l'humeur avec une tendance à l'amélioration de l'œdème de la cheville. Une dose de 37,5 mg deux fois par jour pendant 3 mois a été utilisé.

Posologie

posologiePar voie orale : racine

posologie75 mg

formulationExtrait standardisé


Hémorroïdes
✪✪✪✪✪

La Commission E allemande a approuvé le petit houx comme traitement des hémorroïdes. Dans une étude multicentrique ouverte portant sur 124 patients atteints d'hémorroïdes, 69 % des patients et 75 % des médecins traitants ont évalué l'extrait combiné du petit houx (Cyclo 3 Fort) comme ayant une bonne ou une excellente efficacité. Quatre-vingt-douze pour cent des médecins ont évalué le traitement comme sûr et bien toléré. Des effets positifs significatifs ont été observés après 7 jours de traitement. Bien que des essais contrôlés soient justifiés, le petit houx peut être un traitement utile pour les patients atteints d'hémorroïdes.

Posologie

posologiePar voie orale : racine

posologie1500 - 3000 mg

formulationPoudre

Synergies

Hespéridine, Vitamine C

Varices
✪✪✪✪✪

 es observations préliminaires non contrôlées chez 12 hommes âgés de 34 à 75 ans présentant des varices suggèrent que la prise d'extrait de racine de petit houx 150 mg, d'hespéridine méthyl chalcone 150 mg et de vitamine C 100 mg par gélule (Cyclo 3 Fort) par voie orale à une dose de 3 capsules le matin le premier jour, suivie d'une capsule trois fois par jour pendant 5 à 7 jours, diminue le diamètre de certaines veines de la jambe en position debout et augmente les débits dans ces veines.

Posologie

posologiePar voie orale : racine

posologie450 mg

formulationExtrait standardisé

Synergies

Hespéridine, Vitamine C

Rétinopathie diabétique
✪✪✪✪✪

Le petit houx s'est avéré aussi efficace que la troxérutine pour les complications microangiopathiques, y compris la rétinopathie diabétique, chez 60 patients atteints de diabète de type 2.

Posologie

posologiePar voie orale : racine

posologie1500 - 3000 mg

formulationPoudre


Dosage de sécurité

Adulte à partir de 18 an(s) : 1500 mg - 3000 mg (Poudre)

La posologie à usage thérapeutique doit être basée sur la teneur en ruscogénine comprise entre 16,5 et 33 mg deux à trois fois par jour. Les extraits standardisés sont préférés pour un usage thérapeutique car ils permettent des dosages plus précis. Les recommandations pour les autres formes de petit houx sont les suivantes : - Racine séchée en gélules, comprimés ou thé : 500 à 1000 mg trois fois par jour - Teinture (1:5) : 2 à 4 mL trois fois par jour - Extrait fluide (1:1): 1 à 2 mL trois fois par jour


Interactions

Médicaments

agoniste alpha adrénergique : interaction modérée

Le petit houx a des effets agonistes alpha-adrénergiques. Théoriquement, il pourrait avoir des effets additifs avec les médicaments agonistes alpha-adrénergiques.

antagoniste alpha adrénergique : interaction modérée

Le petit houx a des effets agonistes alpha-adrénergiques. Théoriquement, cela pourrait réduire les effets des médicaments ayant des propriétés antagonistes alpha-adrénergiques.


Précautions

Femme enceinte : éviter

Eviter l'utilisation par manque d'informations fiables et suffisantes.

Femme allaitante : éviter

Eviter l'utilisation par manque d'informations fiables et suffisantes.