L-Citrulline : bienfaits, posologie, contre-indications

Mis à jour le

La citrulline est un acide alpha-aminé non essentiel, et qui n'est pas utilisé dans la synthèse des protéines. Il est omniprésent chez les mammifères, et fortement lié à l'arginine. La L-citrulline peut être obtenue à partir des aliments, la concentration la plus élevée se trouve dans la pastèque (d'où son nom, puisque les pastèques sont connues sous le nom de Citrullus vulgaris). Les autres sources alimentaires de L-citrulline sont les melons amers, les courges, les concombres et les citrouilles. Dans le foie, la citrulline est synthétisée localement par l'ornithine carbamoyltransférase (OCT) et métabolisée par l'argininosuccinate synthétase (ASS) pour la production d'urée. Dans la plupart des tissus produisant de l'oxyde nitrique (NO), la citrulline est recyclée en arginine via l'ASS afin d'augmenter la disponibilité de l'arginine pour la production de NO. Enfin, la citrulline est synthétisée dans l'intestin à partir de la glutamine (avec OCT), libérée dans le sang et reconverti en arginine dans les reins (par ASS). Cet acide aminé possède plusieurs propriétés métaboliques. Il améliore la fonction musculaire et aide à normaliser le bilan lipidique. De plus, en tant que précurseur de NO, c’est aussi un acteur clé dans la santé cardiovasculaire et cérébrale.

Autre(s) nom(s) 

Citrulline

Nom(s) scientifique(s)

Acide 2-amino-5-(carbamoylamino)pentanoïque

Famille ou groupe : 

Acides aminés


Propriétés


Métabolique

full-leaffull-leaffull-leaffull-leaf

La citrulline est créée dans l'organisme par l'une de ces deux voies : elle est soit recyclée à partir de l'arginine (la conversion de l'arginine en oxyde nitrique laisse la citrulline comme sous-produit), soit produite à partir de l'azote (et d'une partie du carbone) contenu dans la L-glutamine. Dans les mitochondries hépatiques, la L-citrulline est un intermédiaire dans le cycle de l'urée, qui convertit l'ammoniac en urée. L'ammoniac et le bicarbonate sont combinés à la L-ornithine par l'enzyme ornithine transcarbamylase pour produire la L-citrulline. Celle-ci est convertie par l'argininosuccinate synthétase en argininosuccinate, puis en L-arginine par l'argininosuccinate lyase. L'urée est formée lorsque la L-arginine est reconvertie en L-ornithine, complétant ainsi le cycle. Dans certains troubles enzymatiques du cycle de l'urée empêchant la conversion de la L-ornithine en L-citrulline, il y a une réduction de production de L-arginine pour la synthèse des protéines. Ce problème pourrait être corrigé en utilisant des suppléments de L-citrulline. En cas de défaut dans le transport de la L-ornithine entraînant une hyperammonémie, la supplémentation en L-citrulline pourraient rétablir le traitement normal de l'ammoniac en augmentant la production de L-ornithine via le cycle de l'urée dans le foie et en contournant le défaut de transport. D'autre part, on pense que l'augmentation de la séquestration hépatique et du métabolisme des acides aminés pourrait contribuer à la mauvaise réponse à un régime alimentaire riche en protéines, que l'on observe parfois chez les personnes âgées souffrant de malnutrition. La L-citrulline, qui contourne le foie, pourrait augmenter la livraison d'azote aux tissus périphériques pour la synthèse des protéines.

Usages associés

Bien-vieillir

Cardiovasculaires

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

Une complémentation en citrulline (CIT) semble être un substitut prometteur pour augmenter la biodisponibilité en arginine afin de produire l'oxyde nitrique (NO) nécessaire au maintien de l’intégrité vasculaire. En effet, chez des sujets âgés sains et obèses, l’apport de CIT permet de diminuer la rigidité artérielle. Au niveau cardiaque, la CIT améliore la fonction ventriculaire. Une étude chez des patients insuffisants cardiaques montre que la CIT augmente la fraction d’éjection ventriculaire en améliorant l’amplitude maximale artérielle. De plus, une ingestion aiguë de CIT augmente la synthèse de novo d’arginine et de NO, et donc leur biodisponibilité, favorisant ainsi le maintien du tonus vasculaire. D'autre part, la CIT parait protéger les altérations de l’endothélium vasculaire par ses effets anti-hypertensifs. Par ailleurs, une complémentation en CIT permet de diminuer la cholestérolémie et d’améliorer le statut inflammatoire, diminuant ainsi l’expansion des plaques d’athéromes, et donc prévenant les altérations cardiovasculaires. Aussi, dans la drépanocytose, les lésions endothéliales inflammatoires sont en partie médiées par l'augmentation des niveaux de neutrophiles activés, qui libèrent des enzymes protéolytiques et des anions superoxydes, et décomposent l'oxyde nitrique. La L-citrulline, en tant que précurseur de la L-arginine et de l'oxyde nitrique, pourrait donc être utile dans la drépanocytose. La vasodilatation induite par l'oxyde nitrique pourrait également favoriser la circulation des globules rouges déformés. Des données préliminaires provenant d'animaux suggèrent que la L-citrulline peut améliorer la vasorelaxation dépendante de l'endothélium, et détendre le muscle lisse artériel.

Usages associés

Insuffisance cardiaque congestive, Drépanocytose, Dysfonctionnement érectile

Effets musculo-squelettiques

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

Une approche in vivo (rats dénutris) et vitro (myotubes en culture) a mis en avant le fait que la citrulline (CIT) a une action directe et ciblée dans le muscle. En effet, elle augmente l’expression des principaux composants des myofibrilles (unités contractiles des fibres musculaires), ainsi que la quantité de protéines impliquées dans le processus de contraction musculaire. Ces données expérimentales ont été confirmées par les résultats d’études cliniques montrant qu’une administration de CIT chez des volontaires sains améliorait le bilan azoté de 57 %.

Usages associés

Performance sportive, Bien-vieillir

Neurologique

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Vu le rôle de la citrulline (CIT) dans le système vasculaire, couplé au fait qu’elle est un précurseur de l'oxyde nitrique (NO) et qu’elle traverse la barrière hémato-encéphalique, il se pourrait qu’elle puisse moduler des mécanismes du système nerveux central (SNC). Une étude menée chez des rats âgés sains a montré qu’une complémentation en CIT améliorait l’activité locomotrice des animaux et augmentait la quantité striatale d’une enzyme clé impliquée dans la production de dopamine. Même si le mécanisme d’action de ce système reste à clarifier, il semblerait que la CIT agisse sur la voie dopaminergique, impliquée dans l’initiation des mouvements volontaires. La CIT peut donc générer du NO directement dans le SNC. D'autre part, dans le cerveau des personnes âgées, la quantité d’enzymes impliquées dans la production de NO est diminuée, pouvant ainsi contribuer à une détérioration des fonctions cognitives. En effet, le NO est impliqué dans la plasticité synaptique, l’apprentissage, et la mémoire. De plus, une étude a montré que la maladie d’Alzheimer impliquait des modifications neuronales liées en partie à une altération de la production de NO. La CIT peut générer le NO dans le SNC et diminuer ainsi les effets délétères du vieillissement.

Usages associés

Bien-vieillir


Indications

Méthodologie de notation

Approbation de l'EFSA.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions constamment positives pour l'indication.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, et incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions positives pour l'indication.

Une ou plusieurs études randomisées ou plusieurs cohortes ou études épidémiologiques avec des conclusions positives pour l'indication.

Des études cliniques existent mais sont non contrôlées, avec des conclusions qui peuvent être positives ou contradictoires.

Absence d'études cliniques à date pouvant démontrer l'indication.


Performance sportive
✪✪✪✪

Les preuves cliniques montrent que la prise de L-citrulline semble améliorer certaines mesures de la performance athlétique, en particulier celles liées à la performance en anaérobie. La L-citrulline a été utilisée à raison de 2,4 grammes à 5 g par jour pendant 7 jours. Une dose unique de 8 g de malate de L-citrulline a été également utilisée juste avant l'exercice. Il a été suggéré que l'augmentation de la production d'oxyde nitrique par la supplémentation en L-citrulline pourrait augmenter la capacité d'exercice. L'oxyde nitrique dilate les vaisseaux sanguins artériels et veineux et augmente l'absorption de glucose et la sécrétion d'insuline. De plus, la L-citrulline semble également renforcer l'utilisation des acides aminés, pendant l'exercice, ce qui pourrait réduire les douleurs et la fatigue musculaire.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie2.4 - 5 g

duration7 - jours


Insuffisance cardiaque congestive
✪✪✪✪✪

Certaines recherches cliniques montrent que le malate de L-citrulline peut apporter des avantages supplémentaires aux patients atteints d'insuffisance cardiaque qui reçoivent déjà des médicaments classiques. La prise de 3 grammes de malate de L-citrulline par jour pendant 2 à 4 mois a permis de réduire la pression artérielle pulmonaire systolique et d'améliorer la fraction d'éjection du ventricule droit et gauche après un test d'effort, chez les patients souffrant d'insuffisance cardiaque avec une fraction d'éjection préservée.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie3 g

duration4 - mois

formulationMalate de L-citrulline


Bien-vieillir
✪✪✪✪✪

Le vieillissement s’accompagne de profondes modifications physiopathologiques. L’âge est responsable d’altérations structurales et métaboliques, dont l’accumulation va favoriser le développement de maladies chroniques. L’une des caractéristiques majeures du vieillissement est la modification de la composition corporelle. En effet, les personnes âgées perdent de la masse musculaire (dont la forme ultime est la sarcopénie) ce qui les rend plus fragiles. Par ailleurs, cette sarcopénie est difficile à prendre en charge car elle s’accompagne d’une résistance à la renutrition. Un intérêt majeur s’est porté sur l’utilisation d’acides aminés spécifiques pour restaurer l’homéostasie azotée. Parmi les stratégies proposées, la citrulline semble la plus prometteuse car elle possède une capacité d’action directe sur la fonction musculaire. Une étude clinique s’est intéressée à l’impact d’une complémentation en citrulline (10 g/j pendant 3 semaines) au cours d’une renutrition chez le sujet âgé dénutri hospitalisé. Ce travail a permis de mettre en évidence qu’une administration de citrulline permettait une augmentation de la masse maigre. Un second travail a étudié l’effet d’une complémentation en citrulline (10 g/j pendant 12 semaines) couplée à de l’exercice physique fractionné chez des sujets âgés et obèses. Les résultats montrent que la citrulline potentialise les paramètres musculaires et fonctionnels, avec une légère augmentation de la masse maigre et une diminution de la masse grasse. D'autre part, dans le cerveau des personnes âgées, la quantité d’enzymes impliquées dans la production d'oxyde nitrique (NO) est diminuée, pouvant ainsi contribuer à une détérioration des fonctions cognitives. En effet, le NO est impliqué dans la plasticité synaptique, l’apprentissage, et la mémoire. De plus, une étude a montré que la maladie d’Alzheimer impliquait des modifications neuronales liées en partie à une altération de la production de NO. La citrulline peut générer le NO dans le SNC et diminuer ainsi les effets délétères du vieillissement.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie10 g

duration3 - semaines


Drépanocytose
✪✪✪✪✪

Des recherches cliniques préliminaires montrent que la prise de L-citrulline à raison de 0,09-0,13 grammes/kg par jour en deux doses fractionnées pendant une période allant jusqu'à 9 mois pourrait réduire la neutrophilie et les symptômes chez les patients atteints de drépanocytose.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie90 - 130 mg/kg

duration9 - mois


Dysfonctionnement érectile
✪✪✪✪✪

Des recherches cliniques préliminaires montrent que la prise de L-citrulline à raison de 1,5 g par jour pendant un mois améliore l'érection, qui passe d'une "dysfonction érectile légère" à une "fonction érectile normale", chez 50 % des patients souffrant de dysfonction érectile.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie1.5 g

duration1 - mois


Dosage de sécurité

Adulte à partir de 18 an(s) : 1.5 g - 15 g

La L-citrulline est bien absorbée et bien tolérée. Il n’a jamais été rapporté d’effets secondaires liés à sa consommation. Dans les essais cliniques, la L-citrulline a été utilisée en toute sécurité jusqu'à 9 mois à des doses de 1,5 à 9 grammes par jour. Des doses allant jusqu'à 15 grammes ont également été utilisées en doses uniques ou sur une période de 24 heures.

Enfant de 1 jusqu’à 18 an(s) : 5.7 g

L'administration de L-citrulline est apparemment sûre lorsqu'elle est utilisée par voie orale et appropriée. La L-citrulline a été utilisée avec une sécurité apparente chez les nourrissons à une dose de 0,17 grammes / kg / jour et chez un enfant de 2 ans à une dose de 5,7 grammes / jour pendant environ 20 mois.


Interactions

Médicaments

Nitrates : interaction forte

La L-citrulline est convertie en L-arginine, ce qui peut provoquer une vasodilatation. Théoriquement, une utilisation concomitante peut majorer la vasodilatation et augmenter le risque d'hypotension. La prise de L-citrulline avec les autres médicaments qui augmentent la circulation sanguine vers le cœur pourrait augmenter le risque d'étourdissements et de vertiges.

Antihypertenseur : interaction modérée

La L-citrulline pourrait réduire la tension artérielle. La prise de L-citrulline avec les médicaments pour l'hypertension artérielle pourrait provoquer une baisse excessive de la tension artérielle (hypotension). Au nombre de ces antihypertenseurs figurent : le captopril (Capoten), l'énalapril (Vasotec), le losartan (Cozaar), le valsartan (Diovan), le diltiazem (Cardizem), l'amlodipine (Norvasc), l'hydrochlorothiazide (HydroDIURIL), le furosémide (Lasix) et bien d'autres.

Inhibiteur de la PDE5 : interaction forte

La L-citrulline pourrait réduire la tension artérielle. Certains médicaments pour le dysfonctionnement sexuel masculin peuvent également réduire la tension artérielle. La prise de L-citrulline avec les médicaments pour le dysfonctionnement sexuel masculin pourrait provoquer une baisse excessive de la tension artérielle. Au nombre de ces médicaments pour le dysfonctionnement sexuel masculin figurent : le sildénafil (Viagra), le tadalafil (Cialis) et le vardénafil (Levitra).

Plantes ou autres actifs

L-Citrulline : interaction forte

Les pastèques contiennent des niveaux élevés de L-citrulline. Une consommation excessive de pastèque peut provoquer une hypercitrullinémie. Évitez l'utilisation simultanée de suppléments de L-citrulline et de grandes quantités de pastèque.


Précautions

Femme enceinte : éviter

Eviter l'utilisation par manque d'informations fiables et suffisantes.

Femme allaitante : éviter

Eviter l'utilisation par manque d'informations fiables et suffisantes.