Hibiscus sabdariffa : bienfaits, posologie, contre-indications

Mis à jour le

Hibiscus sabdariffa est une plante herbacée, à croissance rapide, de la famille des Malvacées originaire d'Afrique mais dont la culture s'est d'abord développée en Asie du Sud-Est (Inde, Sri Lanka, Thaïlande, Malaisie et Java). Ces cultivars furent introduits en Afrique de l'Ouest au 19e siècle pour y développer sa culture. L'Hibiscus pousse bien en zone tropicale en Afrique de l'ouest (Sénégal, Burkina Faso, Bénin, Togo, Niger, sud du Mali, nord de la Côte d'Ivoire), au Botswana, et au Congo. Ses fruits sont des capsules (situées dans le calice) qui contiennent les graines rondes d'hibiscus d'un diamètre de 3 à 4 mm. Les fleurs rouges d'Hibiscus sont utilisées pour fabriquer une boisson très populaire en Afrique nommée Bissap. Le Bissap est une boisson désaltérante et rafraichissante au goût légèrement acidulé rappelant la canneberge. En thérapeutique, on utilise les calices et la fleur qui contiennent au moins 13% d'acides exprimés en acide citrique. Les extraits contiennent des acides organiques (acide hydroxycitrique, acide malique, acide citrique), des quantités importantes de vitamine C, d'anthocyanes et de polyphénols. L'hibiscus contient également des nutriments tels que le fer, le zinc, la vitamine C et les vitamines B, ainsi que d'autres nutriments. La boisson préparée avec l’Hibiscus est traditionnellement utilisée pour soutenir l’organisme dans les période de fatigue, comme hypotensive et diurétique pour favoriser l’élimination

Autre(s) nom(s) 

Bissap, Karkadé, oseille de Guinée

Nom(s) scientifique(s)

hibiscus sabdariffa

Famille ou groupe : 

Plantes

Principes actifs :

Acides organiques

Pectine

Anthocyanosides

Eugénol

Polyphénols

Acide citrique


Propriétés


Hypotenseur

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

Les extraits d'Hibiscus sabdariffa ont démontré des effets hypotenseurs chez l'homme, y compris chez les individus souffrant ou non d'hypertension. Ces effets pourraient s'expliquer par plusieurs mécanismes, comme un effet diurétique augmentant l'excrétion d'urine, de sodium et de chlorure, l'inhibition des enzymes de conversion de l'angiotensine, la vasodilatation, ou encore par des mécanismes similaires à ceux de l'histamine ou de l'acétylcholine. Des recherches indiquent une diminution des niveaux de sodium dans le sang, contribuant potentiellement à la réduction de la pression artérielle.

Usages associés

Hypertension artérielle

Antioxydant

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

L'extrait d'Hibiscus sabdariffa est reconnu pour ses effets antioxydants, qui pourraient contribuer à ses bienfaits cliniques. Les recherches menées sur l'homme, les animaux et in vitro ont mis en évidence que ses principaux composants actifs, notamment les anthocyanines et l'acide protocatéchuique, possèdent des propriétés antioxydantes. Ces effets jouent un rôle dans la protection des vaisseaux sanguins, ainsi que du foie et des reins, en plus de participer à la signalisation cellulaire pour induire l'apoptose et la mort des cellules cancéreuses.

Usages associés

Syndrome métabolique, Obésité

Anti-inflammatoire

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

L'extrait d'Hibiscus sabdariffa montre des effets anti-inflammatoires, pouvant contribuer à la réduction de la fièvre et de la douleur. Les études sur les modèles animaux indiquent une réduction des niveaux de cytokines, ainsi qu'une possible inhibition de la cyclooxygénase, ce qui réduit l'inflammation, notamment dans les cellules rénales. Ces actions pourraient diminuer l'inflammation rénale dans les modèles d'inflammation animale.

Usages associés

Syndrome métabolique

Diurétique

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Une étude a évalué l'effet diurétique de l'extrait aqueux d'Hibiscus sabdariffa sur des modèles in vivo. Les résultats ont montré un effet diurétique dose-dépendant, sans affecter significativement l'excrétion du potassium. L'extrait a augmenté la filtration rénale, indiquant potentiellement un mécanisme d'action via la libération d'oxyde nitrique et la relaxation vasculaire rénale, ce qui pourrait expliquer son efficacité dans le traitement des infections urinaires par son action diurétique.

Usages associés

Infections urinaires

Métabolique

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Les recherches sur l'animal indiquent que l'Hibiscus sabdariffa peut réduire l'adipogenèse et l'accumulation de graisses, ainsi qu'inhiber la décomposition et l'absorption de l'amidon. Des études cliniques de petite envergure chez l'adulte sain ont montré que la consommation de thé de calices d'Hibiscus sabdariffa réduit modestement le tour de taille sans impacter la majorité des paramètres lipidiques. Une autre étude a révélé qu'un produit combinant l'extrait d'Hibiscus sabdariffa et de verveine citronnée augmente la satiété et réduit la faim.

Usages associés

Obésité


Indications

Méthodologie de notation

Approbation de l'EFSA.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions constamment positives pour l'indication.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, et incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions positives pour l'indication.

Une ou plusieurs études randomisées ou plusieurs cohortes ou études épidémiologiques avec des conclusions positives pour l'indication.

Des études cliniques existent mais sont non contrôlées, avec des conclusions qui peuvent être positives ou contradictoires.

Absence d'études cliniques à date pouvant démontrer l'indication.


Hypertension artérielle
✪✪✪✪✪

Les méta-analyses indiquent que le thé d'Hibiscus sabdariffa peut modestement réduire la tension artérielle chez les patients pré-hypertensifs ou légèrement hypertensifs, avec des doses de 1,25 à 10 g de fleurs séchées, infusées dans 150 à 500 ml d'eau, une à trois fois par jour pendant 2 à 6 semaines. Certains essais ont augmenté la dose jusqu'à 15 ou 20 g par jour pour 2 à 3 semaines. L'hibiscus s'est montré plus efficace que l'hydrochlorothiazide 25 mg/jour et aussi efficace que le captopril 25 mg deux fois par jour pour abaisser la pression systolique et diastolique. Les résultats indiquent une baisse de la pression systolique de 5-8 mmHg et diastolique d'environ 4 mmHg.

Posologie

posologiePar voie orale : fleur, calices

posologie1.25 - 20 g

formulationTisane/Thé/Infusion


Syndrome métabolique
✪✪✪✪✪

Comme le souligne certaines études scientifiques hibiscus sabdariffa est reconnue pour ses vertus bénéfiques sur le système cardiovasculaire. Une étude sur des adultes atteints du syndrome métabolique a révélé qu'une prise quotidienne de 500 mg de poudre d'Hibiscus sabdariffa pendant 4 semaines réduit modestement la pression artérielle systolique et les triglycérides. Une autre recherche montre qu'un extrait de 100 mg par jour améliore légèrement le glucose à jeun et le profil lipidique, surtout en combinaison avec un régime diététique adapté.

Posologie

posologiePar voie orale : fleur, calices

posologie100 - 500 mg

populationAdultes

formulationExtrait sec


Obésité
✪✪✪✪✪

Des essais cliniques sur des femmes en surpoids et obèses montrent qu'une combinaison contenant des extraits d'Hibiscus et de verveine citronnée favorise modestement la perte de poids sur 2 mois comparé au placebo. Cette combinaison diminue également la faim, augmente la satiété et améliore légèrement le cholestérol LDL, la fréquence cardiaque et la pression artérielle. Les effets semblent moins prononcés chez les personnes obèses sans changement notable du tour de taille ou du pourcentage de graisse corporelle.

Posologie

posologiePar voie orale : fleur, calices

posologie500 mg

duration12 - semaines

populationAdultes

formulationExtrait polyphénolique

Synergies

Verveine

Infections urinaires
✪✪✪✪✪

Des études cliniques suggèrent que l'Hibiscus sabdariffa, combiné à d'autres ingrédients, pourrait réduire les infections urinaires symptomatiques récurrentes chez les femmes. Un produit associant 200 mg d'Hibiscus, 1000 mg de D-mannose, et 1 milliard d'unités de Lactobacillus plantarum a été utilisé quotidiennement pendant 15 jours par mois sur 6 mois. Grâce à son action diurétique, l'Hibiscus est traditionnellement indiqué comme traitement préventif des infections urinaires.

Posologie

posologiePar voie orale : fleur, calices

posologie200 mg

formulationTisane/Thé/Infusion, Extrait sec


Dosage de sécurité

Adulte : 100 mg - 500 mg (Extrait titré)

En infusion 5 g pour 200 ml d'eau chaude. Laisser infuser 20 min. Les extraits sec d'Hibiscus utilisés en recherche clinique sont principalement préparés à partir des calices et souvent normalisés en fonction de la teneur en anthocyanes.


Interactions

Médicaments

Chloroquine : interaction forte

Les boissons à base d'Hibiscus réduisent de manière significative la biodisponibilité de la chloroquine.

Diclofénac : interaction modérée

Des recherches pharmacocinétiques chez l'homme montrent que la consommation d'une boisson à base de fleurs d'Hibiscus réduit l'excrétion du diclofénac par rapport à l'eau.

Simvastatine : interaction modérée

Une étude pharmacocinétique chez l'homme montre que la prise d'une boisson préparée avec des fleurs d'Hibiscus en même temps qu'une dose unique de 40 mg de simvastatine augmente la clairance de la simvastatine d'environ et réduit les pics de concentration.


Précautions

Femme enceinte : éviter

L'Hibiscus sabdariffa est considéré comme un stimulant menstruel et pourrait avoir des effets abortifs.

Femme allaitante : éviter

Données insuffisantes.