Cordyceps : bienfaits, posologie, contre-indications

Mis à jour le

Le Cordyceps est un champignon unique en forme de lame qui pousse sur les chenilles, dans les régions de haute montagne (5000 m) en Chine et au Tibet. Le Cordyceps parasite la larve dont il va se nourrir progressivement pour résister pendant l'hiver et remplacer tous ses tissus en laissant uniquement la carapace. Au printemps, il émerge par la cavité buccale de l'hôte formant une tige rougeâtre visible. Étant donné que le Cordyceps naturel est en quantité limitée, divers produits mycéliens cultivés et fermentés qui ont des composants pharmacologiquement actifs similaires (souche Cs-4 par exemple) sont maintenant utilisés dans la pratique clinique. Un produit de fermentation standardisé, le Cs-4® a été produit à partir de la souche mycélienne Paecilomyces hepiali Chen at Dai qui a été isolée du Cordyceps sinensis sauvage. Une étroite similitude entre ce produit de fermentation et le Cordyceps naturel a été démontrée en ce qui concerne leurs constituants chimiques. Les constituants actifs du cordyceps sont les polysaccharides, l'adénosine, la cordycépine, l'acide cordycépique et l'ergostérol (un stérol unique aux champignons et un précurseur important de la vitamine D2). Le Cordyceps est utilisé comme herbe tonique dans la médecine traditionnelle chinoise (MTC) pour traiter un large éventail de troubles, comme les maladies respiratoires, rénales, hépatiques et cardiovasculaires, mais aussi pour renforcer la libido et la performance physique. Dans la tradition tibétaine, le Cordyceps est considéré comme un tonique des reins, siège de l'énergie vitale ce qui lui vaut sa réputation de remède anti-fatigue.

Nom(s) scientifique(s)

Cordyceps sinensis

Famille ou groupe : 

Champignons

Principes actifs :

Polysaccharides

Adénosine

Stérols


Propriétés


Anticancer

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Des études menées sur des animaux atteints de cancer suggèrent que le Cordyceps pourrait améliorer la réponse immunitaire, réduire la taille des tumeurs et allonger la durée de survie. Plusieurs mécanismes contribuent à l'effet antitumoral du Cordyceps, comme la cytotoxicité directe, l'immunopotentialisation, l'apoptose, l'inhibition sélective de la synthèse de l'acide ribonucléique (ARN) et des protéines, ainsi que ses activités antioxydantes, antiangiogéniques, antimutagènes, antimétastatiques et antivirales. Un des composants fonctionnels est la cordycépine, dont les effets anticancéreux sur diverses tumeurs, y compris le cancer du sein, ont été rapportés. Sa similarité structurelle avec les nucléosides cellulaires et l'adénosine (constituants de l'ADN et de l'ARN, ayant un rôle important dans de nombreux processus biologiques, y compris la transmission de l'information génétique et la régulation des activités cellulaires) lui permet d'interférer avec la capacité des cellules cancéreuses à produire correctement des messages génétiques (ARNm), contribuant ainsi à leur destruction.


Immuno-modulateur

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Des études préliminaires suggèrent que le Cordyceps pourrait stimuler la fonction immunitaire en augmentant le nombre de cellules T helper ; en augmentant l'activité des cellules tueuses naturelles ; en stimulant les cellules mononucléaires du sang ; en augmentant les niveaux d'interféron-gamma, de facteur de nécrose tumorale-alpha et d'interleukine-1 ; et en prolongeant la survie des lymphocytes. De manière intéressante, le Cordyceps possède des effets immunomodulateurs, principalement attribués à ses polysaccharides et à la cordycépine. Les polysaccharides peuvent stimuler l'activité des macrophages et des cellules T, augmentant la production de cytokines pro-inflammatoires et la phagocytose, mécanismes utiles pour traiter les tumeurs et les infections virales. La Cordycépine, quant à elle, semble plus appropriée dans les maladies auto-immunes car elle peut agir comme un immunosuppresseur. La combinaison aide à équilibrer la réponse immunitaire, faisant du Cordyceps un remède intéressant de l'immunité.


Néphroprotecteur

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

La consommation du Cordyceps dans la médecine chinoise renforce les reins. Des études ont montré qu'une grande partie du potentiel de renforcement des reins du Cordyceps provient de sa capacité à augmenter les niveaux de 17-hydroxycorticostéroïdes et de 17-cétostéroïdes dans le corps. Leur dosage permet de se faire une idée de la fonction surrénale. Les effets de protection des reins sont principalement présentés sous trois aspects : - Protection contre l'insuffisance fonctionnelle rénale chronique ; - Effet thérapeutique sur les lésions rénales toxiques ; - Inversion de l'effet de la glomérulonéphrite dans un modèle animal. Tous ces aspects ont été prouvés par une série d'expériences avec le Cordyceps.

Usages associés

Insuffisance rénale, Néphropathie diabétique

Hypoglycémiant

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Des études sur le Cordyceps ont révélé son potentiel hypoglycémiant. Un composé extrait de ce champignon, appelé CS-F30, a été efficace pour réduire le glucose dans le sang de souris atteintes de diabète. Un autre composé, le CS-F10, a également montré des effets positifs en diminuant le glucose chez des souris diabétiques et celles avec des niveaux élevés de glucose induits. Mais ce n'est pas tout : le Cordyceps semble aussi influencer positivement le cholestérol. Il a été constaté qu'il diminue le cholestérol total ainsi que le LDL (le mauvais cholestérol) et augmente le HDL (le bon cholestérol) chez les souris nourries avec un régime riche en cholestérol. Ces découvertes suggèrent que le Cordyceps pourrait être un allié naturel pour gérer à la fois le diabète et les problèmes de cholestérol.


Hépato-protecteur

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Les tests sur les animaux et les données de la recherche clinique ont montré que le Cordyceps a un effet protecteur sur les patients souffrant du foie, notamment ceux atteints d'hépatite virale A, d'hépatite B chronique, d'hépatite C chronique et de fibrose hépatique. Les composants bioactifs du Cordyceps pour la protection du foie sont principalement des polysaccharides de Cordyceps. Bien que le contenu et l'efficacité des polysaccharides de Cordyceps varient selon les espèces, ils peuvent améliorer les fonctions immunologiques des cellules organiques, éliminer les composants nocifs et réduire ainsi les lésions des cellules hépatiques. Les effets incluent : - Effet protecteur sur les lésions immunitaires du foie ; - Effet sur les patients atteints de cirrhose après une hépatite - Effet sur les patients atteints d'hépatite B chronique ; - Effet protecteur sur la fibrose du foie.


Bioénergisant

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Une étude récente a exploré les effets du Cordyceps Sinensis, un champignon médicinal, sur le stress et l'endurance. Les chercheurs ont administré aux rats un extrait d'eau chaude de Cordyceps à une dose de 150 mg/kg pendant une semaine. Une réduction notable des marqueurs biochimiques du stress a été observée. Parmi eux, le cholestérol total a diminué, revenant à des niveaux comparables à ceux des rats non soumis au stress. Cette normalisation du cholestérol est un indicateur important de la gestion efficace du stress par l'organisme. En effet, il a été démontré que le stress peut contribuer à l'augmentation du cholestérol LDL autrement appelé "mauvais cholestérol". De plus, l'extrait a eu un impact sur le poids de certains organes vitaux. La rate, les glandes surrénales et le foie des rats ont montré une diminution moins importante de leur poids - respectivement de 24 %, 91 % et 37 % - par rapport à ce qui est généralement observé sous stress. Ces organes jouent un rôle crucial dans la réponse immunitaire, la régulation hormonale et le métabolisme, et leur maintien en bonne santé est essentiel. Enfin, l'étude a également mis en évidence les effets sur l'endurance. Avec des doses de 150 à 300 mg/kg d'extrait, les rats ont pu nager plus longtemps avant de se fatiguer. Le temps avant l'apparition de la fatigue a augmenté d'environ 12,5 %, ce qui suggère que le Cordyceps pourrait être bénéfique pour améliorer l'endurance physique.

Usages associés

Fatigue, Performance sportive

Effet fertilité

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Le Cordyceps est traditionnellement utilisé pour améliorer la fonction sexuelle chez les hommes. Des preuves montrent que Cordyceps sinensis et Cordyceps militaris peuvent améliorer l'activité reproductive et restaurer une fonction reproductive altérée. L'administration de Cordyceps sinensis a augmenté la libido et l'activité sexuelle, et a rétabli la fonction de reproduction altérée chez l'homme. Ces effets sont liés à l'augmentation de la libération de testostérone dans le plasma par la voie de signalisation AMPc (adénosine monophosphate)-protéine kinase A. Une protéine dans le Cordyceps a contribué aux propriétés hypotensives et vasorelaxantes observées en améliorant la production de NO (monoxyde d'azote), ce qui pourrait soutenir l'érection, améliorant ainsi la fonction sexuelle.

Usages associés

Troubles sexuels


Indications

Méthodologie de notation

Approbation de l'EFSA.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions constamment positives pour l'indication.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, et incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions positives pour l'indication.

Une ou plusieurs études randomisées ou plusieurs cohortes ou études épidémiologiques avec des conclusions positives pour l'indication.

Des études cliniques existent mais sont non contrôlées, avec des conclusions qui peuvent être positives ou contradictoires.

Absence d'études cliniques à date pouvant démontrer l'indication.


Insuffisance rénale
✪✪✪✪✪

Une méta-analyse d'études cliniques chez des patients souffrant d'insuffisance rénale chronique montre que la prise de 0,6 à 2 g de cordyceps par voie orale trois fois par jour, en plus du traitement standard, semble diminuer le taux de créatinine sérique et augmenter sa clairance par rapport au traitement standard seul. Une autre méta-analyse d'études cliniques chez des patients souffrant de néphropathie diabétique montre que la prise de 0,5 à 2 g de Cordyceps par voie orale trois fois par jour en même temps que des inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (IECA) ou des bloqueurs des récepteurs de l'angiotensine (BRA) réduit l'azote uréique sanguin et diminue les niveaux de créatinine sérique par rapport au traitement IECA/BRA seul. Une méta-analyse de petits essais cliniques chez des patients sous hémodialyse suggère que l'ajout de Cordyceps au traitement standard ne semble pas améliorer les niveaux de créatinine sérique, mais peut améliorer certains marqueurs d'inflammation comme la protéine C-réactive, par rapport au placebo. Ces études confirment l'usage traditionnel du Cordyceps en tant que tonique des reins.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie1.5 - 6 g

formulationExtrait standardisé, Extrait sec


Néphropathie diabétique
✪✪✪✪✪

Le Cordyceps a été largement utilisé comme tonique pour les patients en mauvaise santé en Chine. En tant que produit de fermentation du Cordyceps, le jinshuibao est utilisé dans la pratique clinique depuis longtemps, en particulier dans le traitement de la maladie rénale diabétique et de la néphropathie. Une méta-analyse d'études cliniques chez des patients souffrant de néphropathie diabétique montre que la prise de 0,5 à 2 g de cordyceps par voie orale trois fois par jour en même temps que des inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (IECA) ou des bloqueurs des récepteurs de l'angiotensine (BRA) réduit l'azote uréique sanguin de 2 mg/dL et diminue les niveaux de créatinine sérique de 0,1 mg/dL par rapport au traitement IECA/BRA seul. Par ailleurs, le Cordyceps pourrait bénéficier aux patients qui doivent subir une angiographie pour diminuer le risque de néphropathie induite par contraste, une forme de dommage rénal qui peut survenir après certaines procédures médicales. Une étude clinique préliminaire chez des patients souffrant de néphropathie diabétique montre que la prise de Cordyceps 2 à 3 g par voie orale trois fois par jour pendant 3 jours avant et après une angiographie réduit le risque de néphropathie induite par contraste d'environ 48% à 66% par rapport au traitement standard.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie6 - 9 g

formulationExtrait standardisé, Extrait sec


Troubles sexuels
✪✪✪✪✪

Chez les hommes, des études suggèrent que le Cordyceps pourrait augmenter les niveaux de testostérone, ce qui est essentiel pour divers aspects de la santé reproductive masculine, y compris la production de spermatozoïdes et la fonction sexuelle. Chez les femmes, le Cordyceps pourrait augmenter la libido. Des recherches cliniques préliminaires montrent que la prise d'une préparation spécifique de Cordyceps (Cs-4) à raison d'environ 3 g par jour pendant 40 jours peut améliorer les symptômes d'asthénie sexuelle chez 66 % des patients, contre 32 % des patients prenant du Cordyceps naturel et 24 % des patients prenant un placebo.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie3 g

formulationExtrait standardisé, Extrait sec


Performance sportive
✪✪✪✪✪

La prise de 1g de Cordyceps (Cs-4) par jour pendant 12 semaines (divisé en une dose de 333mg trois fois par jour) a augmenté le lactate et le seuil ventilatoire chez les personnes âgées mais n'a pas influencé le VO2 max (la mesure maximale de la consommation d'oxygène d'une personne pendant l'exercice intense). Ceci indique que le Cordyceps a probablement amélioré la capacité du corps à produire de l'énergie en conditions anaérobies (sans oxygène). Dans une autre étude, la dose de 3g d'un produit à base de Cordyceps pendant 5 semaines n'a pas permis d'augmenter les performances de cyclisme aérobie ou le VO2 max. L'une des raisons de ces résultats mitigés pourrait être que le schéma d'ingestion du Cordyceps était insuffisant pour susciter des changements positifs chez l'homme. Une phase d'attaque d'une semaine suivie d'une phase d'entretien d'au moins 2 à 4 semaines peut être nécessaire pour obtenir l'effet d'amélioration de la capacité aérobique et de la résistance à la fatigue. Une autre raison peut être que, comme ces expériences ont été réalisées sur des personnes en bonne santé, il y avait moins de marges pour l'amélioration de la physiologie, de la santé et des performances que chez les personnes malades ou âgées.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie1 g

formulationCS-4

Synergies

Astragale, Ashwagandha, Chrome, Thé vert, Rhodiola, Vitamine B12

Fatigue
✪✪✪✪

Dans la MTC, le Cordyceps a été utilisé pour le traitement de la fatigue, de la toux, de l'hypo-sexualité, de l'asthénie après une maladie grave, du dysfonctionnement rénal et de l'insuffisance rénale. Les extraits de Cordyceps pourraient agir de plusieurs façon, selon des études menées chez des souris : - Dans la production d'adénosine triphosphate (ATP) qui a permis d'amélioré le métabolisme énergétique hépatique et le flux sanguin chez des souris anémiques hypoferriques diététiques mais a également augmenté de manière significative le rapport ATP/phosphate inorganique dans le foie de souris normales - Le traitement avec des extraits de Cordyceps a augmenté la capacité de génération d'ATP du myocarde ex vivo chez les souris ce qui pourrait être médié par l'amélioration du transport d'électrons mitochondrial. - Le Cordyceps a un puissant effet antioxydant, qui peut éliminer les ROS (espèces réactives de l'oxygène) produits dans les muscles de travail pendant l'exercice et aider à soulager la fatigue  - Le Cordyceps induit une utilisation et une consommation plus efficaces de l'oxygène, ce qui a entraîné un taux de survie plus élevé dans un environnement hypoxique chez les souris. Ces résultats indiquent une utilisation plus efficace de l'O2 par le Cordyceps pour soutenir les activités physiologiques essentielles des tissus et améliorer la tolérance à l'acidose induite par l'hypoxie. Cependant, peu d'essais chez l'homme ont été menés sur l'effet antifatigue du Cordyceps, cette indication est basée sur un long usage traditionnel.

Posologie

posologiePar voie orale

posologie3 g

formulationExtrait standardisé, Extrait sec


Dosage de sécurité

Adulte : 1 g - 3 g

Le Cordyceps a été utilisé dans des essais cliniques à des doses allant de 1 000 à 3 000 mg par jour en plusieurs doses pendant les repas. 


Interactions

Médicaments

Immunosuppresseur : interaction modérée

La recherche animale et in vitro suggère que le Cordyceps stimule le système immunitaire. Cependant, une recherche clinique limitée suggère que la prise de Cordyceps peut diminuer la dose thérapeutique nécessaire de l'immunosuppresseur cyclosporine, ce qui suggère que le Cordyceps peut avoir un effet immunosuppresseur.


Précautions

Maladies auto-immunes : éviter

En théorie, le Cordyceps pourrait interférer avec la gestion des maladies auto-immunes en stimulant ou en supprimant la fonction immunitaire. Il est recommandé de consulter un professionnel de la santé qualifié avant d'entreprendre un traitement à base de Cordyceps.

Femme enceinte : éviter

Eviter par manque de données

Femme allaitante : éviter

Eviter par manque de données