Aulne glutineux : bienfaits, posologie, contre-indications

Mis à jour le

L’Aulne glutineux est un arbre de taille moyenne (jusqu’à 25 m) à l’écorce crevassée, appartenant à la famille des bétulacées. Il est largement répandu dans toute l’Europe. L’Aulne glutineux affectionne les lieux humides. Son tronc est recouvert d’une écorce gris-noir plus ou moins craquelée. Les bourgeons sont très caractéristiques : de forme allongée, ils sont recouverts d’écailles de couleur violacée. L’écorce, les feuilles et les bourgeons sont utilisés en phytothérapie. On y retrouve des composés diarylheptanoïdes qui sont les constituants dominants du genre Alnus, y compris l'hirsutanone et l'oregonine. On retrouve principalement dans l'aulne : des tanins (15%), des lignanes, des anthraquinones. Dans les bourgeons et jeunes pousses, on retrouve des polyphénols et des flavonoïdes. En phytothérapie, l’Aulne glutineux est utilisé comme astringent, cicatrisant, fébrifuge et antirhumatismal. Il est en particulier utilisé pour réduire la fièvre, les saignements, les gonflements et les inflammations de la bouche et de la gorge. Les feuilles ont été traditionnellement utilisées pour traiter les blessures et les coupures, et en infusion pour traiter les rhumatismes. Sainte Hildegarde de Bingen, une des pionnière de la Naturopathie, recommandait des cataplasmes de feuilles d'Aulne pour soulager les genoux douloureux. En gemmothérapie (bourgeons), l’Aulne glutineux est utilisé dans les phases inflammatoires, au niveau respiratoire, veineux et articulaire. Il agit tout particulièrement sur les capillaires qui irriguent le cerveau. Ses bourgeons sont souvent préconisés pour améliorer la mémoire, après exclusion de maladies plus grave comme l'Alzheimer.

Autre(s) nom(s) 

Aulne noir, Aulne poisseux, Verne, Vergne

Nom(s) scientifique(s)

Alnus glutinosa, Betula glutinosa, Alnus barbata

Famille ou groupe : 

Plantes

Principes actifs :

Tanins

Lignanes

Polyphénols

Flavonoïdes

Anthraquinones


Propriétés


Anti-inflammatoire

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

Les diarylheptanoïdes et les glycosides phénoliques isolés de _A.glutinosa_ ont montré des effets anti-inflammatoires importants. Parmi eux, l'oregonine et l'hirsutenone ont été particulièrement efficaces pour réduire la production de NO (oxyde nitrique) et de COX-2, deux substances impliquées dans les processus inflammatoires. L'oregonine a également d'autres effets anti-inflammatoires. Elle inhibe la production de l'enzyme iNOS (oxyde nitrique synthase inductible) en réduisant l'activité de certains facteurs de transcription (NF-κB et AP-1) qui contrôlent la production de molécules inflammatoires. De plus, l'oregonine diminue l'accumulation de lipides, l'inflammation et la production de ROS (espèces réactives de l'oxygène) dans les macrophages humains, ce qui confirme son action anti-inflammatoire. Ces découvertes suggèrent que ces composants pourraient être utiles pour prévenir et traiter l'athérosclérose, une maladie liée à l'inflammation des vaisseaux sanguins, en limitant l'activation du facteur NF-κB.

Usages associés

Thromboses veineuses, Infections ORL, Stomatites, Rhumatismes

Antioxydant

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

De nombreux rapports indiquent que les extraits et les composés isolés de ce genre (Alnus) ont une activité antioxydante significative. Il a été signalé que l'oregonine et l'hirsuténone ont montré une capacité importante à piéger les radicaux d'oxygène. En outre, les propriétés antioxydantes de l'extrait d'Aulne glutineux sont liées à une réduction efficace des processus inflammatoires.


Anticancer

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Un extrait de feuille d'aulne glutineux a montré une activité contre les cellules d'adénocarcinome cervical et prostatique in vitro. L'hirsutanone, isolée des feuilles d'aulne noir, a démontré une activité contre les cellules cancéreuses du colon humain in vitro. Le mécanisme d'action est attribué à l'induction du stress oxydatif et de la topoisomérase II, provoquant des ruptures de brins d'ADN qui conduisent à la mort cellulaire. Cependant, d'autres composés diarylheptanoïdes isolés de l'écorce semblent réduire le stress oxydatif en diminuant la production d'espèces réactives de l'oxygène (ROS) et en augmentant l'expression des enzymes impliquées dans l'élimination des ROS. Les effets des diarylheptanoïdes sur les cellules cancéreuses peuvent être dose-dépendants.


Antimicrobien

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Les extraits éthanoliques de feuilles de l'espèce Alnus ont montré activité antimicrobienne contre E. coli, B. subtilis, P. aeruginosa, S. aureus, C.albicans. Les composés isolés de l'extrait, l'oregonine et l'hirsutanone ont également été évalués pour leurs activités antibactériennes et ils se sont avérés actifs contre les souches de SARM (_S. aureus_ résistant à la méticilline).

Usages associés

Infections ORL

Hépato-protecteur

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Les chercheurs Buniatian et al. ont examiné comment une préparation à base d'ellagitannines, extraite des cônes de l'Aulne glutineux, pouvait protéger le foie. Ils ont testé cet extrait sur des lésions hépatiques aiguës provoquées par le tétrachlorométhane, un produit chimique toxique pour le foie. Ils ont découvert que cet extrait avait un effet protecteur sur le foie même à une dose très faible (1 mg/kg), ce qui est dix fois moins que la dose habituellement utilisée pour les médicaments traditionnels à base de flavonoïdes. Les substances présentes dans l'Aulne glutineux aident à limiter les problèmes liés à la production de bile, ont un effet anti-inflammatoire, stabilisent les membranes cellulaires et aident à rétablir le système antioxydant physiologique.


Indications

Méthodologie de notation

Approbation de l'EFSA.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions constamment positives pour l'indication.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, et incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions positives pour l'indication.

Une ou plusieurs études randomisées ou plusieurs cohortes ou études épidémiologiques avec des conclusions positives pour l'indication.

Des études cliniques existent mais sont non contrôlées, avec des conclusions qui peuvent être positives ou contradictoires.

Absence d'études cliniques à date pouvant démontrer l'indication.


Thromboses veineuses
✪✪✪✪

Les bourgeons d'Aulne glutineux sont utilisés dans les états inflammatoires veineux. Ils sont indiqués dans la prévention des phlébites et thromboses.

Posologie

posologiePar voie orale : bourgeons

formulationGemmothérapie


Infections ORL
✪✪✪✪

L'aulne glutineux est utilisé au niveau respiratoire comme un anti-inflammatoire : rhinites, sinusites, bronchites, et toutes les pathologies pulmonaires chroniques.

Posologie

posologiePar voie orale : bourgeons, écorce, feuille

formulationExtrait hydo-alcoolique, Gemmothérapie


Stomatites
✪✪✪✪

La décoction d'écorces d'Aulne glutineux est utilisée pour traiter les gonflements et les inflammations à point de départ muqueux. Ainsi il est préconisé dans le traitement des maux de gorge et des pharyngites.

Posologie

posologiePar voie orale : bourgeons, écorce, feuille

formulationExtrait hydo-alcoolique, Gemmothérapie


Rhumatismes
✪✪✪✪

Usage traditionnel : traitement des douleurs liées aux rhumatismes.

Posologie

posologiePar voie orale : écorce, feuille

posologie30 g

formulationExtrait hydo-alcoolique


Déclin cognitif
✪✪✪✪

Le bourgeon d'Aulne a une action bénéfique sur le réseau capillaire artériel qui irriguent le cerveau et le système nerveux central. Traditionnellement prescrit pour renforcer la mémoire chez les seniors, à raison de 50 à 60 gouttes en 1DH sur 4 mois.

Posologie

posologiePar voie orale : bourgeons

formulationGemmothérapie


Migraine
✪✪✪✪

Traditionnellement recommandé pour les crises de migraine. 30 gouttes en 1DH, toutes les 2 heures en phase aiguë.

Posologie

posologiePar voie orale : bourgeons

formulationGemmothérapie


Dosage de sécurité

Adulte à partir de 16 an(s) : 30 g - 50 g

Adulte/adolescent - macérat-mère : 5 gouttes 2 à 3 fois par jour dans un verre d’eau. Dilution 1 D : 50 gouttes 2 à 3 fois par jour dans un verre d’eau. Infusion: 30 à 50 g de feuilles par litre d'eau bouillante. Faire bouillir pendant 5 minutes, puis retirer du feu et laisser infuser pendant une heure.

Enfant de 6 jusqu’à 16 an(s) :

Enfant (à partir de 6 ans) - macérat mère : 1 goutte pour 10 kg dans un verre d’eau chaude, une seule fois par jour.  Dilution 1 D : 5 gouttes par année d’âge, ou 1 goutte/kg/jour, dans un verre d’eau chaude.


Interactions

Médicaments

Cisplatine : interaction faible

Les recherches en laboratoire montrent que les extraits d'écorce d'aulne glutineux peuvent interagir avec les effets chimiothérapeutiques du cisplatine. Cette interaction n'a pas été évaluée chez l'homme.

doxorubicin : interaction faible

Les recherches en laboratoire montrent que les extraits d'écorce d'aulne glutineux peuvent interagir avec les effets chimiothérapeutiques du Doxorubicin. Cette interaction n'a pas été évaluée chez l'homme.


Précautions

Femme enceinte : éviter

Par manque d'informations, éviter l'utilisation ou prenez conseil auprès de votre thérapeute.

Femme allaitante : éviter

Par manque d'informations, éviter l'utilisation ou prenez conseil auprès de votre thérapeute.