Alchémille : bienfaits, posologie, contre-indications

Mis à jour le

De la famille des rosacées, l’alchémille est une plante vivace répandue dans toute l’Europe. Elle pousse en plaine, en montagne et dans les bois. Haute de 20 à 30 cm, à forte racine brune, sa tige porte des feuilles vert clair arrondies et bordées de folioles dentées et alternes. Elle est appelée également «manteau de la vierge» car au Moyen Âge, elle était dédiée à la Vierge Marie. Elle était considérée comme le remède de la femme contre les maux qui leur sont propres : pertes blanches, douleurs utérines, problèmes liés à l’accouchement… On utilise en phytothérapie les parties aériennes de la plante. L'alchémille contient des tanins jusqu'à 16% (dérivés de l’acide gallique, dérivés de l’acide ellagique), des stérols, de l'acide salicylique et des flavonoïdes jusqu'à 2%. L'alchémille possède des propriétés progestérone-like, astringente -liée à la présence des tanins- et hémostatique. L'alchémille est traditionnellement utilisée dans l'insuffisance veineuse (jambes lourdes, hémorroïdes), les troubles de menstruation (syndrome prémenstruel, dysménorrhées), les diarrhées légères et l'hygiène buccale.

Nom(s) scientifique(s)

Alchemilla vulgaris, Alchemilla glabra

Famille ou groupe : 

Plantes


Propriétés


Action progestéronique

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

L’alchémille régularise la sécrétion ovarienne de progestérone, facilite la sécrétion et la production lutéale et est efficace contre les troubles menstruels et les endométrioses.

Usages associés

Dysménorrhée, Syndrome prémenstruel, Endométriose, Fibromes utérins

Astringent

full-leaffull-leaffull-leafempty-leaf

Grâce à sa richesse en tanins (ellagitannins), l’alchémille exerce un effet hémostatique et anti-diarrhéique.

Usages associés

Diarrhée

Cicatrisant

full-leaffull-leafempty-leafempty-leaf

L'alchémille stimule la multiplication des cellules épithéliales et des myofibroblastes. Elle protège ainsi la peau et améliore sa cicatrisation. Les extraits flavonoïdes d'alchémille inhibent les enzymes protéolytiques, notamment l'élastase, la trypsine et l'alpha-chymotrypsine, qui sont des enzymes de dégradations, et augmentent la migration des fibroblastes ce qui pourrait contribuer à protéger les tissus conjonctifs et élastiques tout en améliorant la cicatrisation des plaies.

Usages associés

Aphtes, Cicatrisation de la peau

Anti-inflammatoire

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

L'alchémille à montré une activité anti-inflammatoire in vitro : inhibition de la production de NO et de cytokines pro inflammatoires.

Usages associés

Aphtes

Antimicrobien

full-leafempty-leafempty-leafempty-leaf

Par sa teneur en tanins, l’alchémille exerce un rôle antimicrobien et est utilisée lors de mycoses vaginales ou intestinales.

Usages associés


Indications

Méthodologie de notation

Approbation de l'EFSA.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions constamment positives pour l'indication.

Plusieurs essais cliniques (> 2) randomisés contrôlés avec double aveugle, et incluant un nombre significatif de patients (>100) avec des conclusions positives pour l'indication.

Une ou plusieurs études randomisées ou plusieurs cohortes ou études épidémiologiques avec des conclusions positives pour l'indication.

Des études cliniques existent mais sont non contrôlées, avec des conclusions qui peuvent être positives ou contradictoires.

Absence d'études cliniques à date pouvant démontrer l'indication.


Cicatrisation de la peau
✪✪✪✪✪

Une petite étude menée sur 18 sujets en bonne santé montre que l'application de gels contenant des extraits d'alchémille améliore l'hydratation de la peau.

Posologie

posologiePar voie cutanée : Parties aériennes

formulationgel, Lotion


Aphtes
✪✪✪✪✪

Traditionnellement recommandée comme infusion prise en bain de bouche pour les problèmes de gencives enflammées type gingivites ou aphtes.

Posologie

posologiePar voie buccale : Parties aériennes

formulationgel, Lotion


Dysménorrhée
✪✪✪✪

En rapport avec son action lutéotrope (régularise la sécrétion ovarienne de progestérone, facilite la sécrétion et la production lutéale): - Syndrome prémenstruel - Dysménorrhées - Fibromes - Poussées d’acné en période des règles.

Posologie

posologiePar voie orale : Parties aériennes

populationAdolescents, Femmes

formulationTisane/Thé/Infusion, Teinture mère, Extrait sec


Syndrome prémenstruel
✪✪✪✪

En rapport avec son action lutéotrope (régularise la sécrétion ovarienne de progestérone, facilite la sécrétion et la production lutéale).

Posologie

posologiePar voie orale : Parties aériennes

populationAdolescents, Femmes

formulationTisane/Thé/Infusion, Teinture mère, Extrait sec


Diarrhée
✪✪✪✪

Grâce à sa teneur en tanins et son action antimicrobienne, l'alchémille est recommandée dans les diarrhées légères. En usage interne, l'alchémille est principalement consommée en infusion : de 2 à 4,5 g de feuilles séchées infusées dans 200 ml d'eau pour obtenir une tisane à boire en deux à trois tasses par jour pour soulager une diarrhée bénigne.

Posologie

posologiePar voie orale : Parties aériennes

populationAdolescents, Adultes

formulationTisane/Thé/Infusion, Teinture mère, Extrait sec


Endométriose
✪✪✪✪

Grâce à son action (phyto)progestatives.

Posologie

posologiePar voie orale : Parties aériennes

formulationTisane/Thé/Infusion, Teinture mère, Extrait sec


Fibromes utérins
✪✪✪✪

En rapport avec son action lutéotrope (régularise la sécrétion ovarienne de progestérone, facilite la sécrétion et la production lutéale).

Posologie

posologiePar voie orale : Parties aériennes

formulationTisane/Thé/Infusion, Teinture mère, Extrait sec


Dosage de sécurité

Adulte : 2 g - 5 g (Infusion)

Par voie orale, l'alchémille est principalement consommée en infusion. La partie aérienne de la plante, à raison de 1 à 2 g pour un litre d'eau bouillante dans laquelle on laisse infuser 10 minutes ; - 2 à 3 tasses par jour, ou 8 cuillères à thé (= 6,4 g) de plante séchée par jour. Augmenter à 5 g en cas de diarrhée. - Teinture-mère : 3 * 100 gouttes par jour dans un verre d'eau.


Interactions

Médicaments

Médicaments oraux : interaction modérée

Certaines données de laboratoire suggèrent que les parties aériennes de l'alchémille contiennent 6 à 16 % de tanins. Théoriquement, l'utilisation concomitante avec des médicaments par voie orale peut provoquer une précipitation de ces médicaments en raison de la forte teneur de l'alchémille en tanins. Séparer l'administration des médicaments par voie orale et des plantes contenant des tanins sur la plus longue période possible.


Précautions

Femme enceinte : éviter

Présence de phytostérol, éviter par précaution.

Femme allaitante : éviter

Présence de phytostérol, éviter par précaution.