curcuma bio

Curcuma bio : tout ce qu’il faut savoir

Le curcuma est une des plantes médicinales les plus puissantes du monde. Connue dans de nombreuses médecines traditionnelles, cette plante est reconnue aujourd’hui pour ses bienfaits sur la digestion, la peau, le sang… Voici tout ce qu'il faut savoir sur la culture du curcuma bio, et des conseils pour vous accompagner dans vos consommations et achats.

Le curcuma, plus qu’une épice

Histoire et bienfaits du curcuma

Le curcuma est traditionnellement consommé en Inde et généralement en Asie du Sud. On reconnaît à cette épice, en plus de ses qualités culinaires, de nombreuses vertus médicinales.

C’est un puissant anti-inflammatoire, très utilisé dans les soins pour l’arthrose, la tendinite, les brûlures d’estomac…

C’est d’Inde, du Bangladesh, du Sri Lanka ou encore de la Birmanie que proviennent les premiers usages et découvertes des bienfaits du curcuma longa.

On retrouve l’utilisation de cette épice depuis plus de 4 000 ans dans les médecines traditionnelles comme la médecine chinoise ou encore ayurvédique.

Dans le cas de la médecine chinoise le curcuma, et sa saveur piquante, est prescrit pour fluidifier le sang et agir directement sur la douleur en la minimisant. En effet, l’amélioration de la circulation sanguine va avoir une conséquence directe sur la douleur ressentie.

Les bienfaits du curcuma proviennent de sa teneur en curcumine. La consommation de curcumine ferait également diminuer certaines lésions précancéreuses.

curcuma bio
Champ de curcuma

La culture du curcuma bio

Le curcuma doit pousser dans une terre végétale riche. Il faut que les sols de culture connaissent une exposition lumineuse à l’abri des vents : le curcuma n’apprécie pas le contact direct avec le soleil.

Le curcuma bio va être cultivé sans aucun pesticide ou produit synthétique. Sa production va reposer sur l’utilisation d’engrais naturels et de méthodes biologiques pour éviter l’invasion de parasites dans la culture.

La plantation de curcuma peut commencer dès le mois de février et jusqu’au mois de mai. La période de floraison a lieu de juin à septembre.

Si vous ne disposez pas d’un jardin, aucune inquiétude ! Vous allez pouvoir faire pousser vous-même votre propre curcuma bio sur votre balcon. Néanmoins il faudra compter, que ce soit en pot ou en terre, environ 3 ans avant de voir apparaître les premières inflorescences bicolores de curcuma.

Il est possible de cultiver du curcuma en pleine terre comme en pot.

Si vous souhaitez développer votre propre culture de curcuma biologique en pot il faudra commencer par vous fournir en terreau sableux. Mettre une couche de billes d’argiles ou de gravier au fond de votre pot et y intégrer également un mélange de sable de rivière et de terreau bio.

Il est nécessaire de ne pas surexposer la plante au soleil afin de ne pas brûler ses feuilles. Les résultats de votre production seront meilleurs en démarrant la production à l’intérieur. Par ailleurs, dès les premiers froids, il faudra rentrer les rhizomes de curcuma et les stocker au sec.

Dès que le feuillage du curcuma est fané, il faut cesser tout arrosage et ne recommencer que lorsque le premier rhizome, la première tige, est sorti. Il faut également penser à ne pas utiliser d’eau calcaire qui pourrait attaquer votre plante.

Une fois la production terminée, vous pouvez extraire et consommer votre curcuma bio ou alors conserver les rhizomes en les râpant ou les congelant.

Sous quelle forme consomme-t-on le curcuma bio ?

La consommation traditionnelle du curcuma

C’est en Inde et au Sri Lanka que le curcuma est consommé quotidiennement. Il ressort que le nombre de cancers du côlon, du sein, de la prostate mais également du poumon sont beaucoup moins importants dans ces pays que dans les pays occidentaux.

Ce sont pourtant deux pays dans lesquels la pollution atmosphérique est bien plus importante qu’en Europe.

curcuma bio poudre
Poudre et rhizome de curcuma

Le curcuma bio en poudre et en comprimé

Le curcuma en poudre est essentiellement utilisé dans un cadre gustatif pour agrémenter vos plats. On le retrouve comme ingrédient du tajine, du curry ou encore dans la composition de smoothies détox accompagné de différents agrumes, de gingembre et de miel par exemple.

Dans le cas d’une utilisation pour troubles digestifs, il est conseillé de consommer entre 1,5g à 3g de poudre de curcuma par jour.

L’inconvénient du curcuma va être sa faible biodisponibilité ce qui veut dire que, si l’on souhaite l’utiliser dans le cas d’un traitement il faut en consommer en grande quantité, ou alors en extrait concentré dans des gélules ou des comprimés.

Il est conseillé de consommer la poudre de curcuma avec du poivre noir. En effet, grâce au poivre la curcumine, principe actif du curcuma, va être mieux assimilée par l’organisme.

Si vous souhaitez vous fournir en curcuma bio en gélule, voici différents critères qui pourront vous accompagner dans votre choix :

  • La pureté du produit : il est nécessaire que les ingrédients présentés sur votre curcuma en gélule ne contiennent pas d’agent de charge, de colorants, de gluten, de lactose ou encore de gélatine.
  • La biodisponibilité du curcuma : comme indiqué un peu plus tôt, le curcuma a une faible biodisponibilité. Il convient alors de se fournir en comprimés qui contiennent de la pipérine, alcaloïde présent dans le poivre noir.
  • La durabilité : il est nécessaire de vérifier la durée d’utilisation de votre produit par rapport au nombre de gélules contenus à consommer sur une période donnée.

Contre-indications

Le curcuma n’a jamais présenté d’effets nocifs avérés. Il est tout de même déconseillé d’en consommer à haute dose pour les femmes enceintes.

Par ailleurs, en cas d’ulcère gastrique il convient de consommer ce produit avec précaution car cela peut générer une irritation des muqueuses.

Enfin, il est déconseillé de consommer du curcuma en cas d’obstruction des voies biliaires par des calculs par exemple.

Pour aller plus loin