Gnocchis de patates douce au pesto maison

La patate douce remplace aisément la pomme de terre dans de nombreuses préparations, notamment les gnocchis !
recette patate douce

La patate douce, un légume-racine peu calorique

La patate douce est un tubercule originaire d’Amérique du sud dont la culture s’est étendue à l’Afrique et à l’Asie notamment. Elle pousse même en France où elle apprécie la douceur du climat de la Provence par exemple. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la patate douce n’appartient pas à la même famille que la pomme de terre. La “belle de jour” est une de ses cousines. Ses jolies fleurs ne se dévoilent que la journée.

La patate douce recèle de nombreux bienfaits nutritionnels. Elle est riche en fibres et contribue à la santé digestive. Son indice glycémique est plus faible que celui de la pomme de terre. Côté vitamines, elle est bien dotée en bêta carotène, en vitamine C et en vitamine E.

J’ai choisi la patate douce à chair orange, car en plus d’apporter de la couleur dans l’assiette, elle a une texture plus ferme que les variétés à chair blanche. Et j’adore sa saveur sucrée. 

La préparation des gnocchis est un moment que l’on peut rendre très convivial en faisant participer les membres de sa famille ou ses amis ! On réalise d’habitude les gnocchis avec des pommes de terre, mais j’utilise des patates douces pour une recette originale et colorée. Pour les accompagner, je fais sauter des tomates cerises et des rondelles de courgettes. Enfin je nappe les gnocchis de pesto maison au basilic et aux pignons. 

Durée de la recette : 1h30 minutes (dont 55 min de cuisson)

Ingrédients pour 2 personnes

Gnocchis

  • 2 grosses patates douces (environ 370 g chacune)
  • 180 g de farine
  • quelques tomates cerises
  • 1 courgette
  • huile d’olive
  • copeaux de parmesan (ou pecorino)

Pesto

  • 40 g de feuilles de basilic fraîches
  • 2 gousses d’ail
  • 1 pincée de sel (gros sel de préférence)
  • 30 g de pignons de pain
  • 30 g de parmesan râpé (ou pecorino)
  • 50 ml d’huile d’olive

Recette des gnocchis de patate douce au pesto maison

Gnocchis

  1. Couper les patates douces en deux à l’aide d’un grand couteau. Saler et poivrer la chair, ajouter un filet d’huile d’olive. Cuire pendant 45 minutes minimum dans un four préchauffé à 180°C. Vérifier la cuisson avec la lame d’un couteau.
  2. En attendant, préparer le pesto.
  3. Laisser refroidir les patates et prélever la chair avec une cuillère à soupe. Écraser la chair avec un presse purée ou dans un saladier à l’aide d’une fourchette. 
  4. Dans un saladier mélanger la purée de patates douces avec la farine. Saler et poivrer. 
  5. Fariner généreusement son plan de travail. Prélever de petites poignées de purée et les rouler dans la farine pour former des boudins d’environ 2 cm de largeur. Découper les boudins avec un couteau bien aiguisé tous les 2 cm environ. Faire des marques avec une fourchette.
  6. Disposer les gnocchis sur une plaque farinée et laisser reposer une vingtaine de minutes.
  7. Faire bouillir de l’eau dans une grande casserole. Cuire environ une quinzaine de gnocchis et lorsqu’ils remontent à la surface (après 4 min environ), c’est qu’ils sont prêts ! Utiliser un écumoire pour les sortir. Renouveler l’opération avec les autres gnocchis.
  8. Faire chauffer de l’huile d’olive dans une grande poêle. Poêler les gnocchis environ une minute de chaque côté. Assaisonner.
  9. Poêler ensuite les tomates et la courgette.
  10. Disposer les gnocchis dans une assiette. Ajouter les légumes. Servir avec le pesto, décorer de copeaux de parmesan et de feuilles de basilic.

Pesto

  1. Utiliser de préférence un mortier pour que les arômes du basilic se diffusent en douceur dans la sauce. Si vous n’avez pas de mortier vous pouvez utiliser un mixeur et mixer tous les ingrédients ensemble.
  2. Commencer par écraser les gousses d’ail avec le sel. Ajouter les feuilles de basilic une à une et pilonner. Incorporer les pignons et continuer de broyer la préparation. 
  3. Saupoudrer avec le parmesan et enfin verser progressivement l’huile d’olive. Goûter et saler davantage si nécessaire.

MES ASTUCES
Vous pouvez conserver le restant du pesto dans un petit bocal quelques jours au frigo. Vous pourrez l’ajouter dans vos pâtes.
Vous pouvez utiliser de la fêta ou du fromage de chèvre frais à la place des copeaux de pecorino.
On peut réaliser un pesto rosso pour varier avec des tomates séchées.

boutique superaliments
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur twitter
Twitter

Fatigué.e ?

Recevez gratuitement notre ebook 10 aliments exceptionnels pour booster son énergie.
1 mardi sur 2, conseils, recettes et réductions pour changer votre vie grâce à votre alimentation.