De la vitamine D pour lutter contre le Covid ?

Pourquoi l'Académie Nationale de Médecine conseille désormais d’administrer de la vitamine D aux patient⸱e⸱s atteint⸱e⸱s par le virus ? Penchons-nous sur cette molécule aux propriétés surprenantes.
vitamine d covid

À rebours du confinement, la lutte contre le Covid commencerait-elle par prendre le soleil ? Bien connue pour son rôle dans l’absorption du calcium et de la santé osseuse, la vitamine D ne cesse de surprendre.

Ces dernières années des études ont tenté d’explorer son rôle dans la prévention de maladies cardiovasculaires. Mais aussi de cancers ou du diabète de type 2, sans que son efficacité directe ne soit toujours prouvée. 

Une influence globale sur l’immunité

On estime que 80 à 90% de notre vitamine D est synthétisée sous notre épiderme, sous l’effet d’une exposition aux rayons UV émis par le soleil. Le reste vient de notre alimentation. Laitages, foie, oeufs et poissons gras (sardines, harangs, huile de foie de morue). Ce qui est aujourd’hui certain, c’est que la vitamine D a une influence globale sur notre équilibre hormonal et sur notre système immunitaire. Mieux vaut éviter une carence !

Dans le cas du Coronavirus, des études anglo-saxonnes ont déjà démontré que les patient·e·s présentant de faibles niveaux de vitamine D subissaient un taux de décès plus important que les autres. Sans que l’on puisse établir avec certitude un lien de causalité direct. Toutefois, une propriété jusque là peu documentée de la vitamine D interroge la recherche.

“Un adjuvant simple et peu coûteux” contre l’inflammation due au covid-19

En mai 2020, l’Académie Nationale de Médecine publiait un communiqué, conseillant aux soignants d’administrer de la vitamine D aux patient·e·s atteint·e·s du Covid, en complément du protocole de soin habituellement suivi. 

En effet, note l’Académie, la vitamine D a aussi “des effets non classiques”. Elle pourrait moduler la réponse immunitaire de notre corps face à l’inflammation provoquée par le virus. En d’autres termes elle pourrait calmer la fameuse “tempête cytokinique”, l’emballement immunitaire à l’origine de la plupart des décès . 

Une série d’études parues ces dernières années ont noté que les récepteurs propres à la vitamine D étaient présents sur plusieurs cellules des poumons. Ainsi que sur des cellules du système immunitaire participant à la prévention des infections des voies respiratoires. 

Pour ce qui est des mécanismes exacts à l’oeuvre dans le cas du SARS-COV-2 les scientifiques manquent encore de recul. Un article récent du British Medical Journal Prevention & Health, rappelait ainsi que l’administration de la Vitamine D dans le cas du Covid se basait sur “des spéculations”. 

En France, l’Académie Nationale de Médecine prend d’ailleurs soin de préciser qu’en elle-même, la “vitamine D ne peut être considérée comme un traitement préventif ou curatif de l’infection due au SARS-CoV-2”, seulement un adjuvant “simple et peu coûteux” à administrer en parallèle à la thérapie. Dans le doute, donc, mieux vaut en donner aux malades. 

La vitamine D protège le système respiratoire

On l’aura compris, avoir des apports suffisants en vitamines D est gage de bonne santé, en particulier pour le système respiratoire. Prendre régulièrement un peu de soleil ne semble pas une mauvaise idée. Et cela même si l’on vit déjà dans le Sud ! En effet “les pays du sud de l’Europe affichent de façon surprenante une prévalence élevée de carence en vitamine D malgré un ensoleillement plus élevé” note l’Académie. 

Par leur alimentation riche en laitages et en produits de la mer, les habitant·e·s d’Europe du nord ne s’en sortent en revanche pas mal. Les végétarien·ne·s se tourneront vers les champignons et le chocolat noir.

Attentions toutefois à ne pas abuser de la vitamine D achetée en pharmacie dans l’espoir de se protéger du Covid. Dépasser les doses maximales (100 µg, ou 4 000 UI par jour) peut faire plus de mal que de bien. 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur twitter
Twitter
DERNIÈRES ACTUALITÉS
RECHERCHER UN ARTICLE

Fatigué.e ?

Recevez gratuitement notre ebook 10 aliments exceptionnels pour augmenter son niveau d’énergie