levée de fonds foodtech

16,9 milliards de dollars levés par les startups de la foodtech en 2018

L’année 2018 aura vu les startups du secteur de la foodtech récolter 16,9 milliards de dollars selon le rapport annuel d’AgFunder, la plateforme américaine en ligne de capital-risque.

Des levées de fonds record en 2018 selon AgFunder

Le secteur de la foodtech affiche un record de 16,9 milliards de dollars en 2018 selon le rapport annuel d’AgFunder. Cela représente 43% de plus qu’en 2017.

3 startups se sont particulièrement démarquées : Swiggy (Uber Eats à l’indienne) ; Instacart (livraison d’épicerie en Amérique) ; iFood (livraison de repas au Brésil, en cours de développement en France avec iFood France). L’Inde et le Brésil représentent des marchés privilégiés pour la livraison de repas.

Comme le montre ce podium, le segment de la vente et de la livraison de repas et de produits frais est la principale destination de l’argent investi, avec 54% des sommes totales levées. A elle seule, la livraison de repas compte 4 milliards de dollars injectés.

Les investissements dans la biotechnologie ont augmenté de plus de 59%. Indigo, qui a levé le plus de fonds dans ce secteur, illustre bien ce besoin de technologie dans l’agriculture. Grâce à une application mobile, elle connecte les vendeurs et les acheteurs de récoltes. Au cours des six dernières années, les investissements dans les nouvelles entreprises de technologie agroalimentaire ont augmenté de 550%.

La hausse des investissements vient notamment du fait qu’il y a une hausse du nombre d’investisseurs chaque année. Bien que la majorité soit toujours des fonds de capital-risque et des accélérateurs, on voit apparaître de nouveaux groupes d’investisseurs depuis 2018 comme Breakthrough Ventures (groupe de milliardaires tels que Jeff Bezos, Bill Gates, Xavier Niel). Breakthrough Ventures a par exemple investi dans Motif Ingredients, qui compte révolutionner les alternatives à la viande, au lait et aux oeufs.

Pourquoi un tel engouement des investisseurs pour la foodtech ?

Jérémie Prouteau, fondateur de DigitalFoodLab, agence spécialisée sur la foodtech, considère que la principale raison de ce besoin de financement est que le secteur de la foodtech est dans un système BtoC, avec peu de marges. En plus de cela, les technologies agroalimentaires arrivent à maturation. On peut donner comme exemple, en se plaçant du BtoC de la chaine, Mixfit, dont nous avons déjà parlé, qui fabrique et vend des machines de distribution de nutriments à domicile. Développer ce genre de technologie hardware complexe demande ainsi un investissement particulièrement important.

L’AgriFood Tech est un segment encore restreint, mais en croissance dans l’univers des entreprises et du capital risque.

Ce sont toutes ces nouvelles initiatives qui visent à améliorer ou à perturber l’industrie mondiale de l’agriculture et de l’alimentation.

La croissance de ce segment est cohérente avec la situation actuelle du marché agroalimentaire. Un tiers de toutes les émissions de carbone dans le monde (sans compter les chaînes d’approvisionnement pour atteindre le consommateur) viennent de l’agriculture. Parallèlement à cela, cette industrie emploie à elle seule plus de 40% de la population. Ce secteur est ainsi incontournable, compte tenu de son poids économique et social, et des problématiques de fond qu’il soulève.

Face à une prise de conscience croissante vis à vis de l’empreinte sociale et environnementale de l’agriculture, de nombreuses opportunités pour les entrepreneurs et les technologues apparaissent, d’un bout à l’autre de la chaîne. Selon l’indice de numérisation du McKinsey Global Institute, l’agriculture est ainsi la moins numérisée de toutes les grandes industries.

Les exemples de ces initiatives sont nombreux. De la lutte contre le gaspillage alimentaire avec TooGoodToGo à l’augmentation des rendements agricoles grâce à la technologie avec Smart Farmers, on ne compte plus les démarches faites pour améliorer la performance de ce secteur.

Les nouvelles stars de la foodtech, qui ont généré les plus grosses levées de fonds, sont  toutes les entreprises commercialisant des nouvelles denrées alimentaires, comme les insectes ou les alternatives végétales à la viande.

Dernières actualités
Partagez